walfVendredi 22 décembre, à 11H GMT selon la presse dakaroise, le signal de Walf TV a (enfin) pu être reçu pour la première fois au Sénégal. La nouvelle chaine, propriétée du Groupe Walf, était déjà visible pour les publics d'Amérique et d'Europe notamment depuis les 15 décembre.

Particularité de cette chaîne sénégalaise, elle émet depuis …la France par le biais du satelitte. Car explique le quotidien le Soleil, " las d’attendre une autorisation et l’attribution d’une fréquence hertzienne, Sidy Lamine Niasse, le Pdg du groupe, s’est tourné vers la société France Télécom avec qui il a signé un contrat qui lui permet de diffuser les émissions de sa télévision, par le canal du satellite. Il travaille pour ce faire avec ses partenaires français de « Globe cast ».Coût de la location sur le canal satellitaire : 1,5 million d’euros par an (une valeur d’un milliard de FCfa).

Toujours selon le quotidien, "les émissions de Walf Tv opteront pour des programmes de proximité sur des sujets divers concernant la société, l’économie, la politique, le sport, la culture, etc. Mais les téléspectateurs devront s’abonner d’abord à 110 euros (environ 72 .000 FCfa) pour l’année et avoir une parabole et un décodeur adéquat (système Tps)".

Après le lancement du lancement du quotidien « Wal Fadjri » en 1984, la création de la radio quelques temps après, suivie par les autres quotidiens que sont « Walf Grand Place » et « Walf Sport », l'un des plus important groupe de presse sénégalais franchi un nouveau palier. A terme, indiquent son principal promoteur, "l'objectif pour le groupe Wal Fadjri est de s'investir dans le créneau des grandes télévisions du monde. A l'image de Cnn, Al Jazira, etc". Bon vent !